27 janvier 2023

Le collège de Arue fait peau neuve

La ministre de l’Éducation et de la Modernisation de l’Administration, en charge du Numérique, Christelle Lehartel, et le vice-recteur de la Polynésie française, Thierry Terret, ont entrepris hier une visite du collège de Arue.

La délégation a pu constater les différents travaux réalisés : l’atelier des agents de service, les sanitaires des élèves, les réfections des façades et des coursives extérieures, le remplacement des gardes corps et la mise en conformité du système de sécurité d’incendie (SSI). Le montant total (études, travaux, TTC) s’élève à plus de 148 millions Fcfp, co-financés à hauteur de 33% par l’État. Puis, un point sur l’avancement du chantier du bâtiment administratif du collège a été réalisé. Le coût total prévisionnel (études, travaux, TTC) est de près de 231 millions Fcfp, co-financés à hauteur de 63% par l’Etat.

À travers ce chantier, c’est l’utilisation de matériaux du fenua dont le bois local qui est mise en avant. Les bois massifs proviennent des Marquises. Le bois local utilisé provient, quant à lui, de la scierie de Papara, grâce au partenariat mené avec le ministère de l’Agriculture, du Foncier en charge du Domaine de la Recherche.

Les élèves pourront ainsi profiter pour la rentrée 2023, d’un centre de documentation et d’information (CDI) moderne, d’un espace informatique, d’un hall d’accueil, d’une salle de permanence et de trois salles supplémentaires. Le personnel du collège bénéficiera quant à lui, de nouveaux bureaux et de salles de réunion aménagées. Par ailleurs, la structure est adaptée pour accueillir les personnes à mobilité réduite (PMR).

Ces travaux s’inscrivent dans une programmation pluriannuelle de rénovations et de constructions scolaires du Pays, menée avec le soutien de l’État dans le cadre de la dotation globale d’investissement. La ministre de l’Education et le Vice-recteur ont par ailleurs salué la bonne exécution des travaux en 2022 qui a nécessité un abondement exceptionnel des crédits de paiement de la part de l’Etat à hauteur de 60 millions Fcfp, qui s’ajoutent aux 300 millions Fcfp programmés annuellement.

source: Gouvernement

 152 visiteurs total,  5 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :