Le dernier-né de la flotte polynésienne à bon port

Le Terevau Piti a fait une arrivée triomphale ce mercredi matin dans le port de Papeete où il a rejoint la zone sous-douane pour y remplir les formalités administratives.
Après avoir quitté sa ville de naissance, Vigo en Espagne, le mercredi 28 avril, le navire a emprunté le Canal de Panama en vue de son réapprovisionnement en carburant. Puis, traversée du Pacifique en direction de la Polynésie française.
Ce nouveau ferry, concurrent de l’Aremiti, a été conçu afin de répondre aux besoins grandissants de Moorea depuis déjà 2016 et surtout en transport de marchandise et de véhicules. Tel est l’objectif premier. Parallèlement, le Terevau Piti desservira les Raromatai pendant les vacances scolaires comme le Terevau le faisait auparavant.
Le Terevau Piti à été conçu pour accueillir treize fois plus de véhicules : légers et lourds. Il s’agit de deux espaces de parking superposés, permettant d’embarquer 105 véhicules légers ou 7 véhicules légers et 8 poids lourds.
Photo: FB

 510 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :