1 décembre 2020

Le dispositif Girardin industriel prorogé jusqu’au 31 décembre 2025

Le dispositif Girardin industriel permet de financer des projets industriels en compensant pour l’entreprise bénéficiaire les surcoûts liés à l’éloignement géographique et l’insularité.

Créé en 2003, ce dispositif a été prorogé jusqu’au 31 décembre 2025 pour continuer de participer au développement économique des pour l’ensemble des départements et collectivités d’outre-mer.

Quel est l’avantage fiscal attendu ?

La loi prévoit pour les personnes privées soumises à l’impôt sur le revenu, un avantage fiscal, en contrepartie de l’investissement réalisé à fonds perdus dans une opération en Girardin industriel.

L’investisseur bénéficiera en année N+1, d’une réduction d’impôt supérieur à son investissement.

En effet, l’avantage fiscal des opérations Girardin industriel réside uniquement dans le taux de rendement affiché, généralement compris entre 10% et 15% de la somme versée.

Exemple :

Monsieur DURAND est imposé à hauteur de 11 200 euros. Il décide en 2020 d’investir 10 000 euros au sein d’une opération en Girardin industriel qui affiche un taux de rendement de 12%.

L’année suivante, grâce à son investissement, il bénéficiera d’une réduction d’impôt fiscale à hauteur de 11 200 euros. Depuis l’entrée en vigueur du prélèvement à la source, les réductions d’impôts sont remboursées lors du solde de l’impôt. Ainsi Monsieur DURAND recevra-t-il un chèque de 11 200 € au mois de Septembre 2021.

Monsieur DURAND a donc obtenu un remboursement total de ses impôts et a donc réalisé un bénéfice net d’impôt de 1 200 euros. Il peut alors réinvestir une partie de la somme reçue, par exemple 10.000 €, pour réaliser une nouvelle opération Girardin à 12% en ainsi réaliser de nouveau un placement sur un an à 15% net d’impôts.

(…) Lire la suite sur La Tribune.fr

Source: Yahoo actualités

 45 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :