8 décembre 2022

Le dispositif Tīteti ’Āi’a reconduit jusqu’à fin 2023

Au vu de ses effets bénéfiques, en particulier dans les archipels, le dispositif Tīteti ’Āi’a, déjà reconduit une première fois en 2022 avec quelques adaptations pour faciliter son application, va être prolongé pour une troisième année, jusqu’au 31 décembre 2023, a décidé le conseil des ministres.

Le dispositif Tīteti ’Āi’a a été mis en place en 2021 afin de développer le tourisme intérieur, en incitant les résidents à séjourner dans nos îles au sein des hébergements de tourisme. L’objectif était de stimuler la consommation intérieure et de soutenir les professionnels du tourisme mais aussi les commerces, restaurants, artisans, agriculteurs et pêcheurs, notamment dans les archipels les plus éloignés.

En 2021, le Tīteti ’Āi’a a essentiellement profité aux îles éloignées, puisque près de 50% des fréquentations se sont portées sur l’archipels des Tuamotu Gambier et que les archipels autres que celui de la Société ont représenté deux tiers des bénéficiaires et 80% du chiffres d’affaires généré par le dispositif. Le dispositif a clairement profité à l’hébergement, et à la petite hôtellerie familiale en particulier, puisque celle-ci a capté plus de 50% des coupons générés.

Compte tenu de son bilan positif, le « Tīteti ’Āi’a » a été reconduit jusqu’au 31 décembre 2022.

Pour les dix premiers mois de l’année 2022, le bilan du dispositif fait apparaître les données suivantes : 290 prestataires des cinq archipels ont intégré le dispositif dont 177 hébergements et 103 prestataires d’activités, ce qui correspond au nombre maximum d’exposants sur les Salons du tourisme ; l’équivalent de 58 147 000 Fcfp de coupons ont été engagés auprès de 5500 voyageurs.

Comme en 2021, le dispositif bénéficie particulièrement à l’archipel des Tuamotu (48% des voyageurs), et les îles les plus visitées par les bénéficiaires sont dans l’ordre : Rangiroa, Fakarava, Mataiva, Tikehau, Rurutu, Moorea et Huahine.

source: conseil des ministres

 365 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :