30 septembre 2022

Le dock flottant en voie de remplacement ?

DCIM103MEDIADJI_0044.JPG

Après Edouard Fritch, Yvonnic Raffin et Virginie Bruant, au tour de René Temeharo d’aller défendre les intérêts du fenua à Paris.
Le ministre des Grands travaux et des Transports terrestres, en charge des Relations avec les institutions, René Temeharo actuellement en déplacement en métropole, a rencontré le directeur adjoint du cabinet civil et militaire, Olivier Bouchery, le chef de cabinet civil, Paul Hugo Verdin et le chef de cabinet militaire, le capitaine Fabien Mandon, du ministère des armées.
A cette occasion, le membre du gouvernement polynésien a évoqué le sujet du remplacement, sur le même site, du dock flottant militaire de 3.800 tonnes, vieux de près de soixante ans par un nouveau dock de 12 000 tonnes financé par le port autonome de Papeete, pour améliorer les services de carénage pour les navires en Polynésie française.
Le même sujet a été abordé ensuite avec le Ministre chargé des Outre-mer, Jean-François Carendo.
source: Gouvernement
Ndlr: précisons que le sujet est dans l’air depuis de nombreuses années. En avril 2017, nos confrères de Radio 1 y consacraient un article sous le titre: le Cluster (maritime) veut un nouveau dock flottant à 2 milliards. Un voeu exprimé notamment par les professionnels du secteur maritime, transport et tourisme qui, faute de trouver l’équipement adapté à Papeete, sont contraints de se tourner vers Singapour.

 466 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :