29 octobre 2020

Le Pacifique au coeur des tensions sino-américaines

L’escalade verbale entre les Etats-Unis et la Chine s’est accentuée jeudi, le secrétaire américain à la Défense jurant de « ne pas céder d’un pouce » dans le différend qui oppose les deux pays dans le Pacifique, Pékin affirmant de son côté que la vie des soldats américains est en danger.

Les relations entre les Etats-Unis et la Chine n’ont cessé de se tendre ces derniers mois, Washington reprochant pêle-mêle à Pékin sa gestion de l’épidémie de coronavirus, son contrôle renforcé sur Hong Kong, ses ambitions territoriales en mer de Chine méridionale.

Mercredi, les Etats-Unis ont ajouté à leur liste noire vingt-quatre entreprises chinoises et des personnes impliquées selon Washington dans des manoeuvres militaires en mer de Chine méridionale.

A Hawaï, le secrétaire américain à la Défense, Mark Esper, a accusé Pékin de vouloir mettre au point un important programme de modernisation militaire dans le but de projeter sa puissance à l’échelle mondiale. « Pour faire avancer l’agenda du Parti communiste chinois, l’Armée populaire de libération (APL) continue de poursuivre un plan de modernisation agressif pour parvenir à une armée de classe mondiale d’ici le milieu du siècle », a-t-il dit.

Les Etats-Unis veulent cependant « continuer, espérons-le, à travailler avec la République populaire de Chine pour la ramener sur une trajectoire plus conforme à l’ordre établi à partir des règles internationales », a-t-il ajouté.

S’exprimant avant une tournée régionale, Mark Esper a présenté la zone indo-pacifique comme l’épicentre d’une « compétition de grande puissance avec la Chine ».

Il a ajouté: « Nous n’allons pas céder dans cette région un pouce de terrain (…) à un autre pays, à tout autre pays qui pense que sa forme de gouvernement, ses convictions sur les droits de l’Homme, la souveraineté, la liberté de presse, de religion et de réunion (…) sont d’une certaine manière meilleurs que ce que beaucoup d’entre nous partagent », a-t-il expliqué.

Le ministère chinois de la Défense a déclaré en réponse à ces propos que « certains responsables politiques américains » voulaient nuire aux relations sino-américaines dans la perspective des élections du 3 novembre en cherchant même à créer des conflits militaires. « Ce type de comportement met en danger la vie des officiers de première ligne et des soldats des deux côtés », a déclaré jeudi Wu Qian, porte-parole du ministère, lors d’un point de presse.

La Chine n’a pas peur des « provocations et pressions » des Etats-Unis, se défendra résolument et ne permettra pas aux Etats-Unis de semer le trouble, a-t-il ajouté.« Nous espérons que la partie américaine adoptera véritablement une vision stratégique, envisagera le développement de la Chine avec une attitude ouverte et rationnelle », a-t-il conclu.

(Ben Blanchard à Taipei; avec Cate Cadell et Yew Lun Tian à Pékin; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot)

Source: Yahoo actualités

 611 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :