19 octobre 2021

Le poids de la « Longue maladie » sur nos dépenses de santé

Sur 279 827 habitants en 2020, la Caisse de prévoyance sociale comptabilisait 48 228 Polynésiens en « Longue maladie », soit une hausse de 3% par rapport à 2019.

Cela représente une frange de la population relativement importante: 17,2% de la population « couverte » contre seulement 4,5% en 1995.

C’est également le signe -évident- que la population vieillit ! Un chiffre: 44% des personnes de plus de 60 ans sont en « longue maladie ».

La « longue maladie » pèse sur les dépenses du budget de l’assurance maladie à hauteur de 70%, un chiffre sensiblement comparable à celui de l’an dernier.

Quelles sont les pathologies considérées comme faisant partie d’un traitement en longue maladie ? L »hypertension artérielle en premier lieu, de loin la plus répandue. Suivie du diabète sucré, puis des autres maladies cardiovasculaires, des affectations pulmonaires et enfin, des tumeurs malignes.

Arrêtons-nous un instant sur le fléau par excellence dans nos îles, à savoir le diabète. Le nombre de cas de diabète en LM (type 1 et 2) a quasiment doublé entre 2010 et 2020, passant de 6 496 personnes suivies à 11 368 en 2020. Le diabète, à lui seul, coûte à la collectivité 11,5 milliards de francs pacifique. Et la situation ne va pas en s’arrangeant…

Source: CPS

 778 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :