30 novembre 2020

Le tennis compte neuf nouveaux éducateurs sportifs

La ministre de l’Education, de la jeunesse et des sports, Christelle Lehartel, a présidé, lundi en fin de journée, au Club house de la Fédération tahitienne de Tennis, situé à la Fautaua, à Pirae, une cérémonie de remise de diplômes à neuf éducateurs sportifs.

La formation a accueilli du 8 octobre au 29 mars dernier onze stagiaires de différents clubs, dont sept demandeurs d’emploi, qui, à ce titre, ont bénéficié d’une prise en charge de leurs frais de formation et d’une indemnité mensuelle, via le Service de l’Emploi de la Formation et de l’Insertion professionnelles (SEFI). Elle a privilégié les mises en situation d’encadrement d’enfants dans les écoles primaires de Papeete, Pirae, Arue et Mahina, grâce à un partenariat avec la Direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE), ainsi que l’entraînement de jeunes espoirs au sein des clubs de tennis.

Il s’agissait de les préparer à la mention « tennis » du brevet professionnel polynésien d’éducateur sportif, créée par le Pays en 2017.

Cette action a été initiée sous l’impulsion de la présidente de la Fédération tahitienne de tennis, et avec son appui, dans le double objectif de renforcer le nombre de moniteurs de tennis pour enseigner la discipline, mais aussi de permettre à des enseignants déjà en activité de se professionnaliser car c’est la première fois qu’une formation de ce type était organisée sur le fenua.

Source: Gouvernement

 

 76 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :