L’Education nationale peine à recruter des professeurs

Plus de 4.000 postes n’ont pas été pourvus cette année aux concours enseignants, selon des chiffres publiés jeudi, confirmant des difficultés de recrutement inédites.
Selon les chiffres du ministère de l’Éducation nationale, sur 27.332 postes ouverts en 2022 (23.571 dans le public et 3.761 dans le privé sous contrat), seuls 19.838 ont été pourvus dans le public et 3.482 dans le privé. Dans le premier degré public, le taux de postes pourvus au niveau national est de 83,1%, contre 94,7% l’an dernier. Pour les collèges et lycées, il se situe à 83,4% pour la présente session, contre 94,1% l’an dernier, a précisé le ministère dans un communiqué.

« Nous avons un problème de recrutement des professeurs », a reconnu Pap Ndiaye jeudi sur France Inter. « C’est un problème ancien, mais qui s’est aggravé ces dernières années« , a-t-il ajouté, citant parmi les causes, « le passage du recrutement du master 1 au master 2 » cette année, alors que les concours de recrutement d’enseignants, qui pouvaient être passés auparavant dès la première année de master, ont été réformés, d’où une baisse mécanique des candidats.

Le ministre a aussi mis en avant une cause structurelle : les rémunérations, « qui ne sont objectivement pas à la hauteur de ce que l’on peut attendre ». Il a rappelé que le gouvernement avait promis une hausse en deux parties, une partie « inconditionnelle » et une a…Lire la suite sur Europe1

source: Yahoo actualités

 575 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :