5 décembre 2020

L’effondrement des prix du pétrole et ses conséquences

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a souligné, mardi 21 avril, que « l’effondrement des prix du pétrole était un danger pour l’économie mondiale », faisant peser des « risques » sur la transition énergétique, les marchés financiers et les pays africains.

Affectés par une demande en berne, les cours du pétrole sont en chute libre en raison de la crise du coronavirus. « Il n’y a, dans cet effondrement des prix du pétrole, que des risques », a lancé le ministre au coup d’envoi des débats au Sénat sur le deuxième projet de budget rectifié.

Il y voit tout d’abord des « risques pour la transition énergétique, puisque pour réussir la transition énergétique, encore faut-il que les prix des énergies fossiles soient à un niveau raisonnable et que nous puissions financer ces énergies renouvelables ».

Bruno Le Maire identifie aussi des risques « sur les marchés puisque ces compagnies pétrolières sont bien détenues par des fonds et par des investisseurs qui peuvent être menacés demain (…) et entraîner un effet domino sur l’ensemble des marchés financiers de la planète ».

Enfin, le ministre note, concernant les pays de l’Est de l’Afrique, que « 40% de leurs ressources budgétaires sont liées à l’extraction et à la commercialisation du pétrole ». Ainsi (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 45 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :