8 décembre 2022

L’emprunt record que s’apprête à contracter la France en 2023

Le montant de l’emprunt de la France sur les marchés financiers en 2023 va constituer un nouveau record.
La France va devoir lever un montant record de 270 milliards d’euros sur les marchés financiers pour combler le déficit de l’État et renouveler les précédentes dettes, le tout dans un contexte désormais moins favorable pour les emprunteurs.
Ce montant dépasse de dix milliards les montants levés sur les marchés financiers en 2021 et 2022. Si les besoins de financement sont quasiment les mêmes, l’État n’a plus la capacité de puiser autant qu’auparavant dans sa trésorerie de précaution constituée en 2020, au début de l’épisode Covid-19. Il doit donc compenser par une hausse de l’emprunt.

« En montant absolu, c’est un record » mais, mais au regard du montant du Produit intérieur brut (PIB) français, c’est un niveau stable par rapport à 2022″, a nuancé Cyril Rousseau, directeur général de l’Agence France Trésor, l’organisme chargé de placer la dette de la France sur les marchés financiers, au cours d’un point presse. Ainsi, ces 270 milliards devraient correspondre à 9,8% du PIB français en 2023, comme en 2022, alors que le ratio était de 11,3% en 2020.

L’environnement de marché a toutefois changé par rapport aux années précédentes. Avec l’accélération de l’inflation, « 2022 s’est traduit par l’entrée dans un cycle de hausse des taux pour la première fois depuis une décennie », a-t-il aussi remarqué, soulignant un « environnement de grande incertitude » et de volatilité. Lundi à la mi-journée, (…)

source: Yahoo actualités

 339 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :