21 octobre 2020

Les Israéliens seront les premiers à fouler les plages des Seychelles

La pandémie de Covid-19 venue de Chine chamboule tout sur son passage.

A l’heure où de nombreux pays se déconfinent, certaines destinations touristiques préfèrent choisir des visiteurs dont la contrée d’origine n’a pas été trop touchée par la maladie. Une sorte de passeport sanitaire non officiel censé limiter les risques de contamination liés à la réouverture des frontières.

C’est l’option mise en avant par les Seychelles, dont les plages paradisiaques ont attiré 362 000 touristes en 2018. Parmi eux, une majorité de Français et d’Allemands.

Des voyageurs israéliens exemptés de quarantaine

Pour l’été 2020, la situation risque d’être bien différente. Ce sont en effet les Israéliens qui sont en passe d’être les premiers à fouler le sable de l’une des 115 îles de l’archipel de l’océan Indien.

Selon la directrice générale de l’office du tourisme des Seychelles, Sherin Francis, « Israël est l’un des pays où le nombre de nouvelles infections a considérablement chuté« . Le 25 mai, l’Etat hébreu (9 millions d’habitants) recensait 16 743 cas de nouveau coronavirus et 281 décès.

Des discussions entre les deux pays sont en cours. A Victoria, capitale des Seychelles, comme à Jérusalem, on se réjouit déjà d’un possible accord qui exempterait de quarantaine les voyageurs venant d’Israël. L’industrie (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 64 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :