30 janvier 2023

Les jetons de présence des élus parisiens sur la sellette…

Vers une suppression des jetons de présence au Conseil de Paris ?

La question est en train d’être débattue. Ces jetons de présence consistent en des compléments de revenus pour les personnes siégeant en conseil d’administration. Si certains élus estiment que ces compléments de salaire sont légitimes, ce n’est pas l’avis d’autres qui se battent pour leur suppression. Anne Hidalgo a décidé de lancer les débats pour une éventuelle suppression de ces compléments de salaire et a créé spécialement une commission à cet effet, indique le Parisien.

Le système des jetons de présence, Maud Gatel y est totalement opposée. Députée et présidente du groupe Modem du Conseil de Paris, c’est sous son impulsion qu’Anne Hidalgo a finalement décidé de créer une commission pour étudier une éventuelle suppression des jetons de présence : « Ce système peut faire croire qu’il y aurait des élus à deux vitesses, ceux qui sont rémunérés pour siéger dans les conseils d’administration et ceux qui ne le sont pas », indique l’élue centriste au Parisien.

Certains de ces compléments de revenus seraient ainsi importants.

Selon des données de la mairie de Paris mentionnées par Le Parisien, Colombe Brossel, adjointe à la propreté, touche 16 262 € par an en tant que présidente de la société d’économie mixte Semaest, ainsi que 7 273 € comme vice-présidente de l’agence des déchets ménagers Syctom, le tout en plus de son indemnité d’adjointe de 67 675 €. Certains adjoints, maires d’arrondissements ou conseillers de Paris (…)

source: Yahoo actualités

 299 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :