27 novembre 2020

Les journaux bientôt vendus au même prix à Tahiti que dans les îles

Le président Edouard Fritch a adressé jeudi midi ses voeux aux médias pour l’année 2019.

Nous retiendrons principalement trois passages de son allocution.

Tout d’abord, son souci d’endiguer la consommation excessive d’alcool comme il a déjà eu l’occasion de le dire à plusieurs reprises. « Nous avons dépassé les limites de l’acceptable », selon lui. Aussi, « le gouvernement a présenté des propositions de restriction devant les maires, les confessions religieuses, les professionnels de la distribution. Chacun a fait ses propositions en retour. Le débat reste ouvert, mais nous avons le devoir d’agir rapidement et fortement ».

Ensuite, un appel à la raison sur le plan déontologique. « A l’heure du « Facebook live », il faut, je pense, garder de la prudence. Facebook est ici chez nous le premier média, et vous y êtes tous présents aujourd’hui. Mais c’est aussi un média avec le travers des « fakenews » et des informations non-sourcées, où tout un chacun peut être cru par d’autres internautes en racontant n’importe quoi. Bien sûr, vous n’êtes pas à l’origine de ces travers, mais il me semble indispensable, plus que jamais, de prendre le recul journalistique nécessaire pour traiter l’information. La course à l’immédiateté peut se révéler contre-productive en matière d’information éclairée du public », a déclaré le président en guise de réflexion qu’il souhaitait partager avec les représentants des médias.

Enfin, dans un contexte de numérisation de l’information, Edouard Fritch a annoncé vouloir « encourager la diffusion de la presse écrite dans l’ensemble des archipels ». Aussi, à l’instar de ce qui existe en métropole, il sera proposé un dispositif de prise en charge du fret vers les îles afin que les journaux soient vendus au même prix à Tahiti que dans les îles. « C’est un des éléments de la continuité territoriale qui pourra favoriser la diffusion de la presse et la lecture », a t’il dit.

 100 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :