28 novembre 2021

Les salariés américains sommés de se vacciner avant le 4 janvier 2022

La pression monte aux Etats-Unis pour les non-vaccinés.
L’administration Biden a annoncé jeudi 4 novembre que des dizaines de millions de salariés américains devront être vaccinés contre le Covid-19 d’ici le 4 janvier.
Cette obligation vaccinale, qui concerne les employés des entreprises de plus de cent personnes, les travailleurs du monde médical et les salariés des sous-traitants d’agences fédérales, est l’une des mesures les plus radicales prise par le gouvernement américain pour tenter d’endiguer l’épidémie qui mine la reprise économique.
A compter du 4 janvier 2022, les employés devront soit avoir reçu leur dernière dose de vaccin, soit commencer à se soumettre à au moins un test par semaine.

« La vaccination est le meilleur moyen de sortir de cette pandémie », a commenté le président américain Joe Biden dans un communiqué, assurant qu’il aurait « préféré éviter cette obligation, (mais) trop de personnes restent non vaccinées pour que nous puissions en sortir définitivement ».

Joe Biden avait dévoilé cette mesure, censée toucher plus des deux-tiers de la main d’œuvre du pays, en septembre, lors d’un discours à la Maison Blanche. « La vaccination est le moyen le plus efficace de protéger les travailleurs contre ce virus mortel », a insisté le secrétaire au Travail Marty Walsh jeudi matin, lors d’une conférence de presse téléphonique.

Mais au pays des libertés individuelles, (…)

(…) Cliquez ici pour voir la suite

source: Yahoo actualités

 320 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :