17 juillet 2024

Les touristes ont rapporté 77 milliards Fcfp en 2022

0

Les dépenses des touristes internationaux (77 milliards de Fcfp) comptabilisées l’an dernier retrouvent leur niveau d’avant-crise, constate l’institut de la statistique (ISPf) dans une récente étude.

Le tourisme est la branche la plus importante du commerce extérieur polynésien. Avec le transport aérien international, il représente plus de 70 % des exportations de biens et services réalisées en 2022 pour contribuer, ensemble et directement, à 8 % au produit intérieur brut (PIB) en Polynésie française.

Fortement excédentaire, la balance entre les dépenses des touristes non-résidents en Polynésie française (77 milliards de F.CFP) et les résidents à l’étranger (30 milliards de F.CFP) dégage un solde positif de 47 milliards de F.CFP en 2022.

Les dépenses des touristes participent au chiffre d’affaires réalisé par les entreprises polynésiennes avec les dépenses effectuées localement par les non-résidents dans l’hébergement, la restauration, les activités, les commerces ou encore les transports locaux.

Au total, plus de 4 600 entreprises opèrent sur ces segments d’activités en 2022 et emploient plus de 12 000 salariés.

On estime que les dépenses touristiques (y compris celles en transport international réalisées dans une entreprise polynésienne) représentent, en moyenne, 60 % de l’activité annuelle de ces entreprises (plus de 90 % pour l’hébergement et environ 45 % pour la branche transport) dites caractéristiques du tourisme.

La reprise de la croisière n’est pas négligeable. Avec la diversité des îles et la présence d’infrastructures d’accueil dans nombre d’entre elles, ce type de tourisme (en paquebot ou à voile) a séduit 18 % des touristes pour une dépense globale estimée à 16 milliards de F.CFP au cours de leur séjour, soit 400 000 F.CFP en moyenne par séjour dont 55 % ont été dépensés à terre (hébergement, transport, commerce, etc.). Les croisiéristes sont 51 % nord-américains et pour un quart français, avec une durée de séjour de 16 jours dont près de la moitié est en moyenne passée sur terre.
source: ISPF

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :