25 octobre 2020

L’ex-avocat pénaliste a vu ses revenus chuter de 70 000 à seulement 8500 euros nets par mois

Devenu ministre de la Justice, l’avocat pénaliste a vu ses revenus fondre. Il déclarait auparavant 70 000 euros d’honoraires par mois.

En rejoignant la place Vendôme, Éric Dupond-Moretti a laissé derrière lui ses fonctions d’avocat pénaliste au sein du cabinet qu’il a fondé en 2016 avec son collègue Antoine Vey. Un passage de l’autre côté du miroir, qui s’est aussi accompagné d’une perte considérable de revenus pour le nouveau garde des Sceaux. En effet, comme le relaie Le Point, il ne gagne plus « que » 8 500 euros nets par mois alors qu’il déclarait 70 000 euros (ndlr: plus de 8 millions de Fcfp) d’honoraires auparavant. Sa déclaration d’intérêts déposée à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) laisse aussi transparaître des droits d’auteur et des investissements défiscalisés.

Ses revenus, avant de devenir ministre de la Justice, étaient particulièrement élevés par rapport à la majorité de ses collègues du barreau. En effet, si on se réfère aux données statistiques de l’UNSA, la moyenne des honoraires encaissés par les avocats en 2019 était de 120 000 euros. Un chiffre qui cache déjà de grandes disparités avec des variations allant de 41 259 euros pour le premier quartile à  253.875 euros pour le quatrième. Mais, Éric Dupond-Moretti dépassait de loin ces montants. Des revenus qui lui ont sans doute permis d’acquérir une maison à Nice, 3,5 hectares de vigne à Collioure avec un autre avocat ou encore des parts dans le bistrot de son fils à Lille.

Si Éric Dupond-Moretti soulignait récemment qu’il travaille « depuis l’âge de 14 ans et demi », sa déclaration a tout de même attiré l’attention de la HATVP. Elle a ainsi demandé des précisions sur de « possibles conflits d’intérêts », relaie Le Monde. L’objectif ? Savoir « quelles mesures il avait prises pour ne pas se retrouver en situation de conflit d’intérêts d’une part par rapport à son ancienne activité d’avocat et d’autre part s’agissant du dossier en cours relatif au PNF ». Concrètement, le ministère a déjà indiqué que les dossiers suivis (…)

Cliquez ici pour voir la suite

Source: Yahoo actualités

 573 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :