19 octobre 2020

L’héritier saoudien « fait le ménage » parmi les siens

L’héritier saoudien Mohammed ben Salmane (MBS) a fait arrêter quatre princes de haut rang. Un coup de force destiné à faciliter son accession au trône.

L’effroyable assassinat du journaliste Jamal Khashoggi semblait avoir été oublié. Un an et demi après le meurtre de l’éditorialiste dissident au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul, la vague mondiale d’indignation visant le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, accusé par la CIA d’avoir commandité le crime, semblait s’être estompée, permettant à celui que l’on appelle MBS de s’atteler à son ambitieux programme de réformes économiques et sociales dans le pays.

Mais voilà que l’impétueux prince héritier refait des siennes.

Pas moins de quatre princes de premier plan de la famille royale ont été arrêtés vendredi sur ordre de MBS, selon des informations du New York Times et du Wall Street Journal confirmées par des sources diplomatiques.

Parmi les détenus, le prince Ahmed ben Abdelaziz, propre frère du roi Salmane (et donc, oncle de MBS), accusé de « complot » visant à renverser ce dernier. « Ces accusations de complot ne tiennent pas la route étant donné la manière dont le système est aujourd’hui verrouillé par MBS », analyse un diplomate occidental qui connaît bien les arcanes du Palais. « Le prince Ahmed était le membre le plus populaire au sein de la famille royale. En privé, il ne se privait pas de dire ce qu’il pensait de MBS. »

Critiques à Londres

En septembre 2018, Ahmed ben Abdelaziz, qui vivait alors à Londres, s’était fait remarquer en critiquant vertement le prince héritier devant des manifestants anti-saoudiens. Dans une vidéo largement diffusée sur Internet, le prince avait déclaré aux contestataires qui critiquaient l’implication de l’Arabie saoudite dans la guerre au Yémen : « Qu’est-ce que la famille à voir avec ça ? Certains individus sont responsables (…) le (…)

Lire la suite sur LePoint.fr

Source: Yahoo actualités

 32 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :