18 septembre 2021

L’Hommage à S. Bodin à la Présidence: pourquoi une telle polémique ?

Au regard des règles sanitaires en vigueur, le président Fritch et son gouvernement ont-il outrepassé leurs droits en se recueillant devant le cercueil de l’ancien directeur de cabinet, Sylvestre Bodin ?

Le locataire de la Présidence a tenté de justifier la tenue de cette cérémonie d’hommage sur plusieurs points.

« Je ne pouvais pas enterrer ce garçon sans un dernier passage par la Présidence (…) là ou il est mort en travaillant pour le Pays », a expliqué Edouard Fritch avec beaucoup d’émotion dans le voix à propos de celui qu’il considère comme son « frère ».

La jauge pour une veillée funèbre étant limitée à vingt personnes, le chef de l’exécutif local a précisé que « 70 personnes étaient rassemblées » sur une superficie de « 1500 m2 de cour » en extérieur. Avant de faire la comparaison avec la tenue du point-presse de jeudi matin où les journalistes étaient au nombre de « 35 pour 200 m2 » sous un fare potee.

Et de conclure à l’adresse de la journaliste, celle qui avait dénoncé au début du mois d’août, en pleine reprise de la pandémie, le maintien du mariage de Tearii Alpha à Papeari: « Si vous estimez que j’ai pêché, alors je regrette ce pêché! »

Photo: Présidence

 1,773 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

1 thought on “L’Hommage à S. Bodin à la Présidence: pourquoi une telle polémique ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :