26 novembre 2020

L’innovation technique au service des transports en commun

Le ministre des Grands travaux, en charge des transports terrestres, René Temeharo, a annoncé, mercredi après-midi, la mise en service de l’application et du site internet du réseau de transport en commun « Tere Tahiti ».

Dans le cadre de la convention de délégation du service public, la Polynésie a souhaité moderniser le réseau de transport en commun, en impliquant le délégataire dans la mise en place d’une application et d’un site internet afin de rendre accessible, et en temps réel, les horaires de bus pour que chaque usager puisse s’organiser et réduire son temps d’attente aux arrêts. De même que, les chauffeurs, via un écran connecté, auront la possibilité de réguler leur vitesse afin de respecter au mieux les horaires affichés aux points d’arrêts.

Pour mener à bien cette mission, plus de trois cents poteaux d’arrêts de bus ont été installés et géolocalisés, les temps de parcours de l’ensemble des autobus ont été modélisés, et renseignés dans une base de données connectées. D’ailleurs, dans l’attente de l’arrivée des derniers bus fin 2020, les trois lignes (8D Papeete – Hôpital, 9 Erima – Papeete – Hamuta et 20 Papara – Papeete) sont en cours d’installation du système de géolocalisation afin de rendre les horaires accessibles via leurs outils numériques.

Disponible sur Android et IOS, ou accessible via un QR code affiché aux arrêts de bus, l’application informera, aussi, les usagers sur l’actualité du réseau, telles que d’éventuelles perturbations. Via le site internet, les usagers pourront organiser leurs déplacements, notamment, en ayant accès au plan répertoriant toutes les lignes de bus, effectuer des recherches d’horaires, voir les tarifs, et à terme, accéder à la boutique en ligne pour recharger son crédit en ligne.

Avec le soutien du ministère des Grands travaux, le réseau « Tere Tahiti » poursuivra son évolution et son adaptation aux besoins des usagers tant par le déploiement de l’application et du site internet qu’avec la réception et la mise en service de bus électrique. Les usagers sont invités à participer, par le biais de leurs commentaires, aux évolutions de ces outils numériques.

Source: Gouvernement

 286 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :