Liquidation de XL Airways et de ses 570 salariés

Après le redressement judiciaire, le tribunal de commerce de Bobigny a prononcé, vendredi 4 octobre, la liquidation judiciaire de la compagnie aérienne française XL Airways.

« Très concrètement, au maximum dans 21 jours, les [570] salariés vont être licenciés », a confirmé Aline Chanu, avocate du comité d’entreprise d’XL Airways, présente au tribunal, lors de la publication du jugement.

XL Airways a transporté en 2018 quelque 730 000 passagers avec quatre Airbus A330, tous en leasing. Elle desservait essentiellement l’Amérique du Nord, notamment les Etats-Unis, les Antilles et La Réunion, mais aussi la Chine. « XL AIRWAYS se voit malheureusement dans l’obligation de suspendre tous ses vols à compter du 30 septembre 2019 à 1500 locale Paris jusqu’au lundi 7 octobre inclus », indiquait encore la compagnie sur son site internet, vendredi à 14h30. Elle détaille aussi les modalités de remboursement pour les titulaires d’un billet.

Une « catastrophe sociale »

C’est Gérard Houa, qui était actionnaire minoritaire d’Aigle Azur via sa société Lu Azur, qui avait déposé la seule offre examinée mercredi par le tribunal. Il avait proposé « 30 millions d’euros » pour la reprise de la compagnie à bas coût et prévoyait de conserver près de la moitié des effectifs. « L’offre a été considérée comme irrecevable, (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 1 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :