L’US Army défaite en cas d’invasion de Taïwan par la Chine

“Les tensions diplomatiques entre la Chine et Taïwan pourraient être à l’origine d’une guerre terrible”.
C’est l’avertissement qu’avait lancé Philip Davidson, le chef du commandement Pacifique des États-Unis, devant le Comité des forces armées du Sénat américain le 9 mars dernier. Selon lui, la situation est urgente puisque la République populaire pourrait tenter d’envahir Taiwan avant la fin de la décennie. Pour le haut gradé, l’US Army manque cruellement de moyens pour défendre efficacement l’État insulaire face aux appétits de Pékin.

Des inquiétudes justifiées. Des simulations de conflits militaires menées par le Pentagone indiquent en effet qu’en cas de guerre entre la Chine et les États-Unis, c’est bien l’armée de Xi Jinping qui l’emporterait dans la majorité des scénarios.

“Dans ces combats virtuels, l’armée de l’air taïwanaise est annihilée en à peine quelques minutes. L’US Navy et l’US Air Force ne sont même pas en mesure d’aider Taipei car les missiles chinois détruiraient tous les navires et avions qui s’approcheraient trop près du champ de bataille. Pire encore, les bases américaines situées dans l’océan Pacifique seraient attaquées et pourraient même être détruites”, a reconnu David Ochmanek, un ancien haut responsable du Pentagone.

Cependant, tout n’est pas encore perdu pour Taïwan. De nouvelles simulations plus “optimistes”, réalisées par l’US Air Force montrent que Washington pourrait finalement repousser une invasion chinoise. Mais seulement au prix d’énormes pertes (…)

Source: Yahoo actualités

 455 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :