Mettre fin à toute forme de violences en Polynésie

La ministre de la Famille, des affaires sociales, de la condition féminine en charge de la lutte contre l’exclusion, Isabelle Sachet, a reçu, jeudi dernier, la visite de l’Union des Femmes Francophones d’Océanie (UFFO). La ministre a renouvelé, à cette occasion, son soutien à leur cause.

L’UFFO regroupe des organisations de femmes de la Polynésie française, de la Nouvelle-Calédonie, du Vanuatu et de Wallis et Futuna. Elle a pour objectif de renforcer les capacités des organisations de femmes à promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes, à briser l’isolement des femmes francophones de l’Océanie, et à soutenir une meilleure intégration régionale et internationale des problématiques de genre des pays et territoires francophones d’Océanie.

En Polynésie, l’association UFFO est à l’origine de l’événement annuel « Vahine, tu as des talents », qui met à l’honneur les femmes et leur savoir-faire ainsi que des trophées « Poerava ».

Pour la ministre de la Famille, cette rencontre a été l’opportunité d’évoquer des travaux menés par son ministère, dont l’organisation prochaine de la 14e conférence régionale des femmes du pacifique, prévue du 27 au 29 avril. Événement majeur au sein de la zone Pacifique en matière de promotion de la cause des femmes.

Cette conférence a pour objectif de permettre aux femmes issues des différents territoires du Pacifique d’émettre des recommandations afin de faire avancer l’égalité de genre dans la région. Elle se produira pour partie en virtuel avec également, selon l’évolution du contexte sanitaire, des ateliers s’organiseront en présentiel, auxquels l’UFFO pourrait s’y associer.

L’action phare du ministère de la Famille, « Le Plan pour la paix », qu’elle a eu l’occasion d’évoquer lors de Conseils de ministres, à l’Assemblée de Polynésie française, et plus récemment lors d’une rencontre d’un collectif de sept associations avec le président du Pays, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre les violences, a également été évoquée lors de cette réunion. La ministre a réaffirmé sa détermination à vouloir mettre fin à toute forme de violences en Polynésie.

Communiqué

 333 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :