25 juillet 2024

Moetai et son « modèle singapourien »

0

Lors du débat budgétaire, mercredi en fin d’après-midi, le président du Pays a vanté les mérites du « modèle Singapourien ».

Moetai Brotherson a la solution pour parer à la problématique de la défiscalisation locale.

L’équation est simple: 5,5 milliards Fcfp de crédits d’impôts à allouer aux investisseurs potentiels et 142 milliards de demandes diverses et variées. Auquel cas, tout ne monde ne pourra pas être servi! Raison pour laquelle la « granularité » a été abaissée, les taux d’intervention ont été sensiblement réduits pour favoriser les petits projets au détriment des grands.

Mais que l’on se rassure, son ministre des Finances a annoncé son’intention de « relancer l’observatoire du BTP » et d’un coup de baguette magique, les chantiers vont pousser comme des champignons dans le années qui viennent.

Ceci étant dit, sans pour autant snober les porteurs de projets polynésiens, le président regarde (aussi) à l’extérieur. Et son attention se focalise sur « un petit pays » qui, dans les années 60, était « l’un des plus pauvres du monde », a t-il rappelé.

A l’en croire, « ces investisseurs (ndlr: singapouriens) ne demandent pas de défiscalisation ». Contrairement à d’autres…suivez son regard. Et il entend bien partir à la pêche très prochainement lors d’une prochaine rencontre programmée en mars prochain avec le 1er ministre de ce petit pays. Le tout avec la bénédiction de l’Etat français.

Affaire à suivre.

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :