18 septembre 2020

Moorea et ses multiples chantiers à réaliser

Le président Edouard Fritch, en compagnie de la quasi-totalité de son gouvernement, s’est rendu, lundi, à Moorea, pour une rencontre avec le nouveau conseil municipal de l’île.

Le maire Evans Haumani a remercié le gouvernement pour toutes les actions de soutien envers la commune et la population de Moorea depuis le début de la crise sanitaire en mars dernier. Le jour de la rentrée scolaire, il a distribué près de 3000 masques aux 1500 élèves de l’île.

Puis il a présenté les multiples chantiers qui ont abouti et ceux qu’il serait utile de lancer prochainement.

Le président a pour sa part exprimé sa vision des chantiers à mener par le Pays en faveur de l’île de Moorea. Il a notamment souligné le besoin de construire un nouveau parking dans le périmètre du quai de Vaiare, le pont d’Opunohu, les lieux d’ancrage sauvage des voiliers et une marina pour la quarantaine de pêcheurs poti marara.

Il a aussi beaucoup insisté sur le sujet préoccupant des déchets de Moorea car cette île reçoit plus d’un million de passagers en provenance de Tahiti chaque année. Ces gros volumes représentent un coût important pour la commune et les passagers de Tahiti devraient assumer une participation aux charges financières.

La commune a présenté ses souhaits en matière de moyens, notamment d’acquérir un nouveau camion à ordures ménagères et un nouveau camion incendie secours CCR pour couvrir la large surface de Moorea, mais aussi son besoin de renforcer ses équipes de pompiers par une dizaine d’agents. Evans Haumani a également présenté les enjeux énergétiques et de fourniture d’eau potable de l’île.

A la suite de ces échanges, l’ensemble du gouvernement est allé sur le terrain pour visualiser les chantiers souhaités par le conseil de Moorea. Les autorités gouvernementales et communales ont ainsi discuté de l’agrandissement de la marina de Vaiare avec des zones supplémentaires de mouillage pour les bateaux de pêche et les voiliers, de la rénovation du quai des pêcheurs de Paopao, de la mise à jour du PGEM (Plan de gestion des espaces maritimes) ou de la reprise du chantier du pont d’Opunohu.

Le gouvernement a également pris connaissance de la problématique de la route de desserte du motu Temae par le domaine privé de la société ODT, propriétaire du golf de Moorea. Une ébauche de solution a été évoquée.

Source: Gouvernement

 398 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :