27 octobre 2020

Nouvelle bavure policière aux Etats-Unis

Jacob Blake, un Afro-américain de 29 ans, semble avoir été victime d’une nouvelle bavure policière dimanche aux États-Unis. Atteint de sept balles dans le dos tirées par un policier à bout portant, il est désormais paralysé des membres inférieurs.

Jacob Blake, un homme noir touché par sept balles tirées dans son dos par un policier blanc aux États-Unis lors de son interpellation dimanche, est hospitalisé dans un état grave depuis les faits. Ce mardi, son père a donné de ses nouvelles et annoncé qu’il était paralysé des membres inférieurs, à partir de la taille, comme le rapporte le Chicago Sun Times.

Dimanche dans l’état du Wisconsin, ce père de famille Afro-américain de 29 ans a été gravement blessé par plusieurs balles dans le dos tirées par un policier à bout portant lors d’une tentative d’interpellation. Quand les coups sont partis, Jacob Blake tentait de regagner son véhicule, dans lequel se trouvaient ses trois enfants, qui ont assisté à la scène.

Des blessures potentiellement irréversibles

Le père du jeune homme, également appelé Jacob Blake, affirme ce mardi au quotidien américain que le corps de son fils a été criblé de « huit balles », et que ce dernier est désormais « paralysé de la taille jusqu’aux jambes ». Selon lui, les médecins ignorent encore si ses blessures sont réversibles.

« Qu’est-ce qui a pu justifier tous ces tirs? », s’interroge le père de la victime. « Qu’est-ce qui a justifié de faire ça devant mes petits-fils? Qu’est-ce que nous faisons? »

Nouvelles manifestations lundi soir

Lundi, Jacob Blake a été opéré d’urgence dans un service de soins intensifs de la ville de Milwaukee, où son état restait critique mais en voie d’amélioration, selon des témoignages de proches à des médias locaux.

La scène, qui a été filmée par un téléphone portable, est devenue virale sur les réseaux sociaux et des milliers de manifestants sont descendus dans la rue à Kenosha lundi soir pour dénoncer ce qui s’apparente à une nouvelle bavure policière. Elle rappelle indéniablement la mort de George Floyd, survenue il y a trois mois seulement lors de son interpellation à Minneapolis.

Article original publié sur BFMTV.com

Source: Yahoo actualités

 493 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :