21 septembre 2020

Nouvelle hémorragie parlementaire en marche ?

C’est un cadeau de bienvenue qui ne plaira guère au prochain chef de file des députés de La République en marche, qui doit être élu cette semaine.

Selon nos informations, une dizaine de parlementaires s’apprêtent à quitter le groupe LREM pour rejoindre celui du MoDem. Un transfert qui est loin de faire les affaires de la macronie, qui voit son escadrille à l’Assemblée nationale, pourtant pléthorique en 2017, s’amputer de ses membres pour la troisième fois du quinquennat.

Voilà des mois que Patrick Mignolia, le patron des députés MoDem, travaille à ce « mercato » parlementaire qui sera officialisé lundi prochain.

Dans son viseur, les déçus du système de fonctionnement du groupe majoritaire et de leurs cadres. Parmi eux, certains ont déjà dit oui. C’est le cas de Blandine Brocard (Rhône), Perrine Goulet (Nièvre), Christophe Blanchet (Calvados). Ils rejoignent leurs collègues Michèle Crouzet (Yonne) et Christophe Jerretie (Corrèze) qui ont effectué la même démarche fin août. Les députés Aude Bono (Aisne), Xavier Batut (Seine-Maritime), Stéphane Buchou (Vendée), François Jolivet (Indre), Cendra Motin (Isère) et Sandrine Le Feur (Finistère) pourraient suivre leurs camarades mais hésitent encore. Les députés MoDem vont aussi accueillir Philippe Vigier (Eure-et-Loir), le président du groupe Libertés et Territoires, et Yannick Favennec (Mayenne). Ces deux-là pourraient même être rejoints par Charles de Courson (Marne), espère-t-on au parti de François Bayrou.

Lire la suite

Source: Yahoo actualités

 379 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :