31 juillet 2021

Objectif: un quart de production agricole bio à l’horizon 2030

Les dix-neuf représentants élus à la Chambre d’agriculture et de la pêche lagonaire (CAPL) se sont réunis, mardi matin, à l’hôtel de ville de la commune de Pirae, pour désigner les membres du bureau et leur président.

A l’issue du scrutin qui a eu lieu le 10 juin, c’est sans surprise que la tête de liste « Te Reo Amui No Te Feia Faa’apu Rau No Porinetia », Thomas Moutame, a été choisie par ses colistiers pour siéger en tant que président de la Chambre d’agriculture et de la pêche lagonaire.

 Le bureau de la CAPL est composé ainsi: Heia Teina, 1ère vice-présidente, Jean Tama, 2ème vice-président, Moetini Moutame, membre, Varink Tama, membre, Odile Horoi, membre, et Timona Tanehoarai.

L’ensemble du gouvernement, par la voix du vice-président, ministre de l’Agriculture Tearii Te Moana Alpha, a tenu à féliciter le nouveau président et les membres de la Chambre, dont la mission principale est de veiller aux intérêts des agriculteurs et des pêcheurs lagonaires auprès des pouvoirs publics.

Cette élection constitue une étape très attendue dans le développement du secteur primaire et la mise en place des actions du schéma directeur de l’agriculture adopté en février dernier. Le gouvernement s’est engagé dans une politique de développement de l’agriculture en Polynésie française afin d’améliorer la sécurité alimentaire, et en produisant une alimentation saine, équitable et de manière durable. Le Pays souhaite notamment atteindre l’objectif d’un quart de production agricole bio à l’horizon 2030.

 Source: Gouvernement

 317 visiteurs total,  4 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :