Ouverture du Heiva i Tahiti 2022 à To’ata

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, en personne, a ouvert vendredi soir le Heiva i Tahiti 2022; une cérémonie marquée par un discours que vous retrouverez ci-dessous.

Je tiens à vous adresser les salutations de notre ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu, qui n’est pas parmi nous ce soir. Il est au Portugal dans une réunion de l’ONU sur le climat. Mais je sais bien que l’artiste et l’homme de culture qu’il est, a laissé son cœur ici, à To’atā, pour le grand retour des concours de chants et danse du HEIVA I TAHITI.

Depuis sa création en 1881, notre Heiva a connu son lot de moments forts et de difficultés : suspendu pendant la guerre ou les périodes de graves épidémies, transformé en Festival au changement de millénaire, annulé en 2020 en raison de la Covid-19, de nouveau converti en Festival l’an dernier pour célébrer ses 140 ans d’existence…

Ce soir… en sortie de crise sanitaire … je suis sincèrement heureux et honoré d’ouvrir avec vous le Heiva i Tahiti 2022 !

Cet événement est, sans aucun doute, le fleuron de notre Culture. C’est LE plus ancien événement culturel de la région Pacifique. Il a rythmé la vie de nos îles. Il a permis à nos tupuna – arrière-grands-parents, grands-parents et parents – d’exprimer tout leur amour pour notre Pays et notre Culture. Il a aussi permis de transmettre nos mémoires, nos luttes, nos légendes, nos langues, etc.

Et aujourd’hui encore, malgré les aléas, le Heiva revient. Il nous rassemble inlassablement, envers et contre tout. Ce moment nous appartient et nous rend fiers !

A chaque fois que nous y sommes pourtant, certaines personnes viennent à manquer… Faisons ici mémoire de tous nos ‘aito et nos tapairu du Heiva partis depuis le festival Tahiti Ti’a Mai 2021. Celles et ceux qui, s’il en avait été autrement, auraient certainement été assis ici, à côté de l’un d’entre nous, pour assister à cette soirée exceptionnelle qui marque le retour du Heiva i Tahiti : un retour à la vie, un signe de renaissance et de résilience.

Désormais, ces chers disparus brillent dans la voûte étoilée de Rumia qui nous éclaire et nous guide.

Ce soir, nous avons le bonheur de renouer avec la scène mythique de To’atā. Nous allons admirer nos artistes, danseurs, danseuses, ‘örero, chanteurs, musiciens… sur les créations originales de nos auteurs, compositeurs, chorégraphes, costumiers… tous, donnent au Heiva cette aura si particulière : comme un moment d’éternité suspendu hors du temps, hors DES temps… même ancestraux… Grâce à eux, le Heiva a été, est et restera ce rendez-vous incontournable où aujourd’hui se conjugue au passé et au futur.

Les spectacles et performances artistiques auxquels nous assisterons sont des moments de communion uniques, qui nous invitent à retracer le chemin de nos traditions. Les centaines d’artistes des groupes de chants et danse viennent nous raconter une histoire et délivrer un message… une part d’héritage commun. Ils viennent animés d’un feu sacré, transportés par les percussions, transcendés par les paroles et les mélodies.

Pour cette édition, dix-huit groupes sont en lice. Plus de 2 500 artistes fouleront la scène de To’atā. 9 pupu hīmene et 9 pupu ‘ori. Merci à eux, merci à vous d’avoir répondu à l’appel du Heiva i Tahiti 2022, témoin d’une Polynésie solidaire, unie, et profondément attachée à ses racines ! Merci à tous les artistes qui font du Heiva i Tahiti ce marqueur fort et intense du calendrier Polynésien ! Applaudissons-les bien fort.

Chers amis, plus qu’une démonstration de nos talents en arts et sports traditionnels, le Heiva i Tahiti est un concours. Il en est ainsi depuis le Tiurai, à l’époque où les mata’eina’a et les motu « descendaient » à Papeete pour montrer le meilleur d’eux-mêmes.

Et nos chefs de groupe sont attachés à ce concours. Il n’y a donc pas de Heiva sans jury… Sous la présidence de Madame Manouche Lehartel, le jury du Heiva i Tahiti 2022 est composé de 9 personnalités du monde de la culture que je vous demande également d’applaudir chaleureusement : M. Victor TERIITAHI, M. Jean-Marie BIRET, M. Tuarii TRACQUI, Mme Dayna TAVAEARII, M. Frédo TIHONI, Mme Mélia TAVITA AVAE, M. Poehei TEMAIANA et M. Tonyo TOOMARU.

Māuruuru roa chers membres du jury et Fa’aitoito pour la lourde tâche qui vous a été confiée : celle de départager les groupes… celle de faire des heureux et des déçus. Mais que la déception ne soit pas trop grande ni trop amère ! Car aucun résultat ne doit enlever le plaisir et le privilège d’avoir vécu et partagé en communauté le Heiva i Tahiti !

Mesdames et messieurs, sans plus tarder : je déclare ouverts les concours de chants et danse du Heiva i Tahiti 2022 !

 723 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :