23 novembre 2020

Parlement: l’UDI se résout (aussi) à marcher !

Qu’il paraît loin, ce mois de juin, quand le président du groupe parlementaire UDI, Agir et Indépendants, le député Jean-Christophe Lagarde (Seine-Saint-Denis), lançait une forme d’ultimatum à ceux de ses troupes « alignés sur la position de la majorité »…

Alors que la session ordinaire va reprendre à l’Assemblée nationale, son groupe est désormais enregistré comme « minoritaire »… et non plus « d’opposition » selon le Journal officiel de ce samedi : soit l’officialisation d’un rapprochement avec La République en marche (LREM).

Que s’est-il passé cet été pour expliquer ce réchauffement des relations?

Les élus Agir, ce parti de droite « constructive », soutenant la majorité et membres du groupe de Lagarde, n’y sont pas pour rien. Car l’ultimatum de juin s’adressait particulièrement à eux, qui avaient voté la confiance au gouvernement et la réforme du règlement de l’Assemblée nationale.

Ces votes, explique le député Agir Olivier Becht (Haut-Rhin), étaient une « conséquence » de leur stratégie aux européennes : l’alliance avec LREM – contrairement à l’UDI, partie en solitaire. Résultat : Lagarde retire la mention « Agir » du nom officiel du groupe parlementaire.

« Visiblement nous n’avions plus la possibilité de cheminer ensemble, décrypte Becht. Nous avions la volonté d’être plus proches de la majorité alors que l’UDI ne le souhaitait pas. »…

Lire la suite sur LeJDD

Source: Yahoo actualités

 48 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :