8 décembre 2021

Pilule anti-covid: à 70 000 Fcfp la dose, dur à avaler…

Mardi 26 octobre, le ministre des Solidarités et de la Santé Olivier Véran a annoncé devant les sénateurs que la France a commandé 50 000 doses de monulpiravir.

Ce traitement anti-Covid prometteur est développé par le laboratoire américain Merck. Il s’agit de pilules à avaler, comme les gélules ou comprimés de paracétamol que l’on prend pour les maux de tête. En clair, ce médicament pourrait être administré en autonomie à domicile pour des formes légères à modérées, ce qui n’a rien à voir avec les anticorps monoclonaux, l’autre traitement utilisé jusqu’alors pour soigner les patients atteints d’une forme sévère de la Covid-19. Selon Olivier Véran, les premières doses du médicament devraient être livrées à la France d’ici fin novembre ou début décembre.

Reste à savoir à quel prix les patients ciblés pourront avaler ces pilules. Car les États-Unis ont déjà payé cher pour s’en procurer : 1,2 milliard de dollars pour soigner 1,7 million de malades, soit 700 dollars (600 euros, environ 70 000 Fcfp)) le médicament rapporte le magazine économique américain Forbes.

Alors, qui pourra se permettre de se soigner de la Covid-19 en France, si le traitement obtient le feu vert des autorités sanitaires ? Contacté, le groupe MSD, filiale du laboratoire américain Merck&Co explique à Capital que ses pilules ont vocation à être distribuées largement dans le monde. “On a une approche qui consiste à regrouper les pays selon leur niveau de revenu et en fonction de ça, un prix (…)

(…) Cliquez ici pour voir la suite

source: Yahoo actualités

 436 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :