27 janvier 2023

Plus de 17 milliards de subventions versées aux communes de 2015 à 2022

De 2015 à 2022, les concours financiers du Pays aux communes, syndicats d’initiative et autres communautés de communes , tous dispositifs confondus, se sont élevés à la somme de 17 milliards 497 millions de Fcfp. Un sacré coup de pouce pour leurs investissements…

L’information provenant de la Présidence de la Polynésie française vient en quelque sorte répondre à une demande faite le 8 décembre dernier, en séance à l’assemblée de la PF, par la représentante, Lana Tetuanui.

Sur toute la période considérée, c’est Teva i Uta qui a donc raflé la plus grosse mise, à hauteur de 1 milliard 182 millions de Fcfp, suivie de Papeete (1,146 milliards), Pirae (867 millions) et Punaauia (753 millions). Mais d’autres communes, bien moins peuplées, ont été dotées généreusement comme Taputapuatea-Raiatea (près de 480 millions), Manihi aux Tuamotu (624 millions) ou encore Raivavae aux Australes (391 millions).

Les communes de l’opposition ne sont pas oubliées, loin s’en faut faut. En 2021, Paea, administrée par Antony Géros du Tavini huiraatira, fait partir du « top ten » des communes ayant reçu le montant de subventions le plus élevé de l’année considérée, à savoir 155 millions de Fcfp. Total de 2015 à 2022: 488,6 millions de Fcfp. Quant à Faa’a, dirigée par Oscar Temaru, elle fait partie des dix communes ayant reçu le plus d’argent en 2019 et 2020. Total des subventions sur sept ans: plus de 580 millions de Fcfp

L’occasion ici de rappeler que le versement de subventions aux communes ne se fait pas à la tête du client! C’est le conseil des ministres qui octroie ces financements et non le président du Pays. Tant la procédures que les critères d’instruction sont clairement encadrés par une loi du pays votée en 2010 et un arrêté du conseil des ministres en application de la première. Sans compter qu’il traduit également l’efficacité de l’équipe communale à monter des dossiers techniques…Sachez encore que les dossiers de plus de 10 millions sont obligatoirement soumis à la CCBF (commission de contrôle budgétaire et financier) de l’assemblée dans laquelle siègent tous les partis politiques représentés.

Photo d’archives: assemblée de la PF 

 555 visiteurs total,  19 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :