14 juillet 2024

Population: un jeune adulte sur dix quitte le territoire

0

La Polynésie française a compté plus de départs que d’arrivées sur son territoire à l’issue de l’exercice de recensement de la population que vient d’opérer l’Institut de la statistique (ISPf).

Le solde migratoire apparent est négatif de 1 300 personnes par an entre 2017 et 2022. Ce déficit s’accroît : entre 2012 et 2017, il était de 1 100 personnes par an. Ce déficit reste cependant inférieur à celui constaté entre 2007 et 2012 qui était de 1 500 personnes par an.

Entre 2017 et 2022, 20 500 personnes ont quitté la Polynésie française, soit 7 % de la population. Parmi elles, 4 100 sont âgées de 18 à 25 ans au moment du recensement (800 jeunes sont concernés en moyenne par an). Chaque année, un jeune adulte sur dix quitte le territoire.

Par ailleurs, entre 2017 et 2022, 14 000 personnes sont arrivées en Polynésie française, 77 % d’entre elles habitaient auparavant en France hexagonale, 11 % dans un département ou une collectivité d’Outre-mer et 12 % vivaient l’étranger.

Ces nouveaux arrivants s’installent huit fois sur dix dans les Îles Du Vent. Ils sont 11 000 âgés de 15 ans ou plus et ils occupent un emploi sept fois sur dix.

Parmi les nouveaux arrivants en emploi, 14 % sont enseignants (professeurs, instituteurs et professions assimilées) et 15 % sont policiers ou militaires. Sur les 14 000 arrivées ces cinq dernières années, 2 100 sont natives de Polynésie française dont un tiers sont âgés de 25 à 39 ans et diplômés du supérieur. Ces nouveaux arrivants se sont rapidement insérés sur le marché du travail (85 % sont en emploi).

source: ISPF

Loading

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :