27 janvier 2023

Pour plus de 30 milliards Fcfp de produits pétroliers importés

De janvier à fin octobre 2022, c’est le coût de la facture pétrolière pour la Polynésie française.

Autant dire que le déficit de la balance commerciale polynésienne s’accroît à vitesse « grand V » avec une somme des importations civiles qui a franchi, pour la première fois, le cap des…200 milliards.

La faute, naturellement, au contexte inflationniste, qui rend plus cher toutes les marchandises que nous importons au fenua.

En comparaison par rapport à octobre 2021, le montant cumulé des produits pétroliers a quasiment doublé passant de 16 milliards 308 millions à 30 milliards 203 millions de Fcfp. Les produits des industries agroalimentaires, ce que nous mangeons donc, a représenté près de 46 milliards de Fcfp contre « seulement » 34 milliards en 2021. D’où l’importance de promouvoir l’autoconsommation autour d’une agriculture responsable et durable.

Enfin, les exportations polynésiennes totalisent un peu plus de 9 milliards de Fcfp entre janvier et octobre 2022; soit deux milliards de plus qu’en 2021. En tête des revenus pour la Polynésie, on trouve naturellement les produits perliers (4,6 milliards) suivis des poissons et crustacés pour près de 2 milliards de Fcfp.

 

 506 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :