26 novembre 2020

Près de 800 millions Fcfp d’indemnisation pour les victimes de la Dépakine

Un total de 6,5 millions d’euros (environ 800 millions de Fcfp): c’est ce que l’organisme d’indemnisation à l’amiable Oniam a proposé à ce jour aux victimes de la Dépakine, en dédommagement de la responsabilité de l’Etat ou en substitution du laboratoire Sanofi, a-t-il annoncé le 11 octobre.

1.972 demandes d’indemnisation

Ce montant total porte sur trente-et-un dossiers qui ont fait l’objet d’une « offre amiable » de la part de l’organisme au 30 septembre, sur un total de près de 2.000 demandes d’indemnisations déposées.

Plus précisément, au 30 septembre, 1.972 demandes d’indemnisation ont été reçues : 555 provenant de victimes directes (enfants exposés au valproate pendant la grossesse de leur mère) et 1.417 de victimes indirectes (parents et fratrie), a détaillé l’office d’indemnisation. Une seule de ces offres a fait l’objet d’un refus, a-t-il ajouté.

« Questions médicales et juridiques complexes »

L’Oniam se défend par ailleurs des accusations de lenteur dans l’examen des demandes d’indemnisation, formulées notamment par l’association d’aide aux parents d’enfants souffrant du syndrome de l’anticonvulsivant (Apesac). Ces demandes « peuvent soulever des questions médicales et juridiques complexes« , fait valoir l’organisme.

Aussi, « dans l’intérêt d’une indemnisation juste et équitable des victimes, certaines demandes d’indemnisation (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 44 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :