18 octobre 2021

Présidentielle: « Je ne veux pas qu’on m’emmerde… », déclare Edouard Philippe

Trop, c’est trop pour Edouard Philippe.

Revenu dans le paysage politique national après s’être fait discret, l’ancien Premier ministre n’accepterait plus les critiques.

Pointé du doigt par certains membres de La République en marche mais aussi par les centristes, le maire du Havre aurait piqué une petite colère devant ses proches.

Au début du mois d’octobre, selon le Canard Enchaîné, Edouard Philippe aurait pris la parole pour dévoiler le fond de sa pensée. « Je suis tout à fait prêt à jouer l’utilité, aurait-il commencé. Mais je ne veux pas qu’on m’emmerde, je veux qu’on me laisse vivre. » Devant ses amis, l’ancien locataire de Matignon aurait réaffirmé son soutien à Emmanuel Macron et mis un terme aux spéculations sur ses intentions : « Moi je suis clair : je soutiens le président de la République et je ne demande rien. Je lance un parti pour aider le chef de l’Etat, et tout de suite, on met en cause ma loyauté. J’en ai un peu marre. Que faut-il que je fasse de plus pour qu’on me fiche la paix ? »

Samedi 9 octobre prochain en effet, Edouard Philippe va officiellement lancer son parti politique. « Mon objectif est que ce parti politique concoure à la construction d’une offre politique nouvelle, rassemblant celles et ceux qui partagent l’ambition de raffermir la puissance de la France, la cohésion de notre société et la compétitivité de notre économie », écrit l’ancien Premier ministre sur le carton d’invitation. Selon Le Parisien, Christophe Castaner a (…)

Lire la suite sur Closermag.fr

source: Yahoo actualités

 584 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :