Présidentielle: les résultats du 1er tour annulés à Fakarava

Dans une décision rendue le 13 avril, le Conseil constitutionnel annule l’ensemble des suffrages exprimés dans la commune de Fakarava (archipel des Tuamotu) lors du premier tour des élections présidentielles

Cette annulation est motivée par le fait que sur les 635 suffrages exprimés, il s’avère que « le tract d’un candidat a été agrafé à certaines enveloppes adressées à chaque électeur contenant les déclarations des candidats  ainsi que les bulletins de vote à leur nom ». Et la haute instance de poursuivre: « Ces faits étant de nature à altérer la sincérité du scrutin, il y a lieu d’annuler l’ensemble des suffrages exprimés ».

Précisons quand même que Fakarava n’est pas la seule concernée! D’autres communes dans l’hexagone comme Léchelle (Pas-de-Calais), Chenevelles (Vienne), Roisel (Somme) et autres sont épinglées moyennant une sanction identique

En conséquence de quoi, les résultats, validés par ce même Conseil constitutionnel, sont modifiés à la marge.

Aussi, sur les 35 millions 132 mille 947 bulletins exprimés à l’échelle nationale, le président sortant, Emmanuel Macron, totalise 9 783 058 voix, devant Marine Le Pen (8 133 828 voix) qui restent les deux finalistes à départager le 23 avril (en Polynésie) et le lendemain en métropole.

 1,094 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :