29 novembre 2020

Reconfinement: vous avez dit « bizarre »…

Après les annonces du chef de l’Etat censées endiguer la deuxième vague du coronavirus sur l’ensemble du territoire national avec des adaptations pour les départements et collectivités d’outre-mer, dur, dur de s’y retrouver…

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les Français de métropole -et très probablement en outre-mer- vont devoir s’astreindre à de nouvelles mesures sanitaires. De là à retrouver « le confinement du printemps… », comme annoncé par Emmanuel Macron, il y a encore de la marge!

En effet, c’est le retour de l’attestation, mais « l’activité économique continuera », assure le chef de l’Etat, et vous pourrez même emmener vos enfants dans les écoles, collèges et lycées, sauf à l’université. Ce qui n’était pas le cas en mars et avril. Seuls grands perdants du serrage de vis: les bars, restaurants, roulottes, snacks etc…vont devoir fermer leurs portes.

Ces nouvelles règles seront effectives dans la nuit de jeudi à vendredi (heures françaises), jusqu’au 1er décembre au minimum. Tous les quinze jours, un point de la situation sera fait. Il appartient désormais aux préfets des DOM ainsi qu’au haut-commissaire de la République en Polynésie française, en lien avec les élus locaux, d’adapter ce dispositif.

Pour justifier ce « reconfinement », le président Macron a indiqué que cette deuxième vague sera « plus dure et plus meurtrière » que la première, annonçant par ailleurs, que si rien n’est fait, 9000 patients se retrouveront en réanimation à la mi-novembre. La France a enregistré, pour la seule journée d’hier, 527 morts des suites du covid-19.

 810 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :