31 juillet 2021

Record de candidats pour intégrer le Corps de soutien technique et administratif de la Gendarmerie nationale

La gendarmerie de Polynésie française annonce dans un communiqué que quarante jeunes Polynésiens (33 femmes et 7 hommes) lauréats de la dernière sélection de recrutement des sous-officiers du
corps de soutien technique et administratif de la gendarmerie nationale (CSTAGN) vont signer leur acte d’engagement.
Il s’agit d’une grande première pour le centre de recrutement concours et sélection (CRCS) de Papeete qui a vu le nombre de lauréats quintupler en deux ans dans cette filière.

Vendredi 26 février 2021, ils quitteront le Fenua pour rejoindre l’école de gendarmerie de Rochefort (Charente-Maritime) afin d’y suivre leur formation initiale en qualité d’élèves sous-officiers dans l’une des quatre spécialités pour laquelle ils ont postulé.

Trente-deux élèves seront formés dans la spécialité administration et gestion du personnel (AGP), cinq dans le domaine de la gestion logistique et financière (GLF), deux dans la spécialité affaires immobilières (AI)
et un candidat comme spécialiste dans l’armurerie-pyrotechnique (ARM).

Les élèves polynésiens représenteront près de 30 % de l’effectif de la 68e promotion du brevet élémentaire de spécialiste (BES 68), du jamais vu dans une école de gendarmerie !

Après une formation de six à douze mois selon la spécialité choisie, ils recevront leur première affectation en métropole.

Le recrutement CSTAGN atteint des records en Polynésie française et la tendance se confirme pour l’année 2021. En effet, 464 candidats se sont inscrits à la prochaine sélection de recrutement qui aura lieu le 23 mars prochain. Papeete sera pour la deuxième année consécutive, le plus gros centre d’examen de France pour ce recrutement.

Source: Gendarmerie

 695 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :