1 décembre 2020

Recul de la fréquentation touristique de 27%… avant même le confinement !

Au premier trimestre 2020, la Polynésie française a accueilli 36 936 touristes, soit une diminution de 27% par rapport à l’année précédente, analyse l’Institut de la statistique (ISPf).

Cette fréquentation est sensiblement en recul par rapport à la même période de 2019, mais également de 2018.

Avec une fréquentation réduite de moitié durant les deux premiers mois  de l’année -l’Aranui est absent en janvier et le MS Marina en janvier et février – et l’arrêt des croisières en mars, le nombre de croisiéristes sur le premier trimestre est le plus faible observé depuis dix ans. Sur les trois premiers mois de l’année, vingt-et-une croisières ont été réalisées contre trente-trois en2019, transportant 7222 passagers contre 14122 l’année précédente.

Quant à la clientèle accueillie en hébergement terrestre payant, elle diminue de 20% sur le trimestre alors qu’elle progressait de 10% sur les deux premiers mois de l’année. La clientèle terrestre non marchande baisse de 10% sur le premier trimestre contre une progression de 14% sur les deux premiers mois. La fréquentation  terrestre compte 6000 touristes de moins sur le segment marchand et 450 sur le non marchand par rapport au premier trimestre 2019.

Seule satisfaction: avec le rallongement de la durée moyenne des séjours sur tous les types d’hébergement, le nombre de nuitées du premier trimestre diminue moins vite que la fréquentation touristique et s’établit à 522 000 nuitées, en baisse de 22%.

L’évolution par marché émetteur s’établit de la manière suivante: -31,9% de ressortissants nord-américains en 2020/2019, -10,9% de métropolitains, -22,8% d’Européens et -45,5% de Japonais.

Source: ISPf

 405 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :