21 octobre 2020

Référendum en Nouvelle-Calédonie: c’est encore « non »!

Une nouvelle victoire du « non » mais un écart qui se resserre.

Pour le deuxième référendum sur l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie, dimanche 4 octobre, le « non » a obtenu 53,26% des suffrages (contre 56,67% en 2018) et le « oui » a récolté 46,74% des voix (en progression de plus de trois points).

Franceinfo vous détaille ce qu’il faut retenir de ce résultat dans l’archipel du Pacifique-Sud.

La mobilisation a été très forte

« C’est un deuxième rendez-vous démocratique réussi », a réagi Emmanuel Macron. Avec une participation de près 86%, soit environ cinq points de plus qu’il y a deux ans, les quelque 180 000 électeurs de l’archipel se sont massivement déplacés pour répondre à la question : « Voulez-vous que la Nouvelle-Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante ? » Dès le matin, les files d’attentes se sont étirées, notamment à Nouméa. « J’ai attendu 45 minutes. C’est très important pour moi de voter », confiait ainsi une retraitée calédonienne à l’AFP.

Plusieurs éléments peuvent expliquer cette forte mobilisation. « Il y a d’abord l’intensité de la campagne du camp du ‘oui’ pour l’indépendance : ils ont misé sur le fait de convaincre les abstentionnistes », analyse pour franceinfo Pierre-Christophe Pantz, (…)

Lire la suite sur Franceinfo

Source: Yahoo actualités

 305 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :