25 septembre 2020

Réforme des retraites: le « passage en force » est enclenché…

L’annonce de l’utlisation du 49.3 pour faire passer le texte de la réforme des retraites sans vote a provoqué la colère de l’opposition.

Le gouvernement a décidé de couper court aux échanges à l’Assemblée nationale concernant le texte de la réforme des retraites. Edouard Philippe a annoncé samedi l’utilisation du 49.3 pour faire adopter ce texte sans vote. De quoi provoquer l’ire des oppositions.

« On est passé en force par dessus la volonté des Français (… ) on est passé en force par dessus l’avis du Conseil d’Etat, on est passé en force par dessus les syndicats et maintenant il s’agit de passer en force par dessus l’Assemblée », a dénoncé dans les couloirs de l’Assemblée l’insoumis François Ruffin. Julien Abad, le président du groupe LR à l’Assemblée, a confirmé que les députés LR avaient déjà déposé une motion de censure .« Nous avons refusé toute velléité de motion commune », a-t-il précisé.

Dans la foulée, la gauche a à son tour déposé une motion de censure. Les trois groupes de gauche à l’Assemblée (PS, LFI, PCF) ainsi que Jennifer de Temmerman (non-inscrite, ex-LREM), soit 63 députés (les signatures de 58 députés sont nécessaires pour une motion de censure), dénoncent dans leur motion « un gouvernement qui piétine la procédure parlementaire ». « L’héritage du Conseil national de la résistance ne peut ainsi être remis en question » par cette réforme prévoyant un système universel de retraite par points, proclament-ils aussi. Ces motions de censure seront examinées mardi, après les questions au gouvernement.

« Vote sanction » aux municipales ?

Les réactions négatives se sont enchaînées, à droite comme à gauche, après l’annonce de l’utilisation du 49.3. Christian Jacob, le patron des Républicains, a pointé du doigt « une nouvelle preuve de faiblesse de la part du Premier ministre », tandis (…)

Lire la suite sur LePoint.fr

Source: Yahoo actualités

 18 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :