27 septembre 2021

Relance post-covid: les ultra-riches devront passer à la caisse

La CFDT y tient. Pour le syndicat, il n’y a pas d’autres alternatives.

Tôt ou tard, les ménages les plus aisés devront prendre leur part dans la relance économique du pays. En clair, il faudra que les Français qui n’ont pas ressenti financièrement la crise sanitaire mettent la main au portefeuille.

« Qu’on ait pendant deux ans un plan exceptionnel qui prévoit une taxe sur les ultra-riches, je trouve que ce n’est pas du tout choquant », a détaillé le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger, le 4 mai dernier sur le plateau de LCI. Objectif : financer, notamment, un plan pour la jeunesse, esseulée par la période de pandémie.

Depuis cette déclaration du patron, en coulisses les têtes pensantes du syndicat continuent à travailler sur la proposition. “On est en train de creuser le sujet”, confirme à Capital, une secrétaire nationale de la CFDT. L’année électorale qui s’ouvre est un moment opportun pour appuyer l’idée, tant auprès du président Macron que des futurs candidats à l’élection présidentielle.

Mais à quoi pourrait ressembler cette fameuse “super taxe” et qui en serait redevable ? “On planche plutôt sur une taxation du patrimoine, indique le syndicat. On a constaté que ceux qui ont gagné pendant la crise sont les 10% des ménages aux plus hauts revenus et qui sont également les mieux dotés en patrimoine.” Quel serait l’assiette de cette taxe provisoire ? À ce stade, la CFDT indique travailler (…)

source: yahoo actualités

 363 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :