21 septembre 2020

Résidence Amoe 1 à Mahina, telle que vous la verrez en 2023

Le président Edouard Fritch, accompagné de quelques ministres, s’est rendu mardi matin à Mahina à l’invitation du maire Damas Teuira. Constructions de logements et aménagement de la commune étaient à l’ordre du jour de ce déplacement.

La visite a débuté par la pose de la première pierre du lotissement Amoe, qui comprendra quarante-six logements répartis sur quatre bâtiments, en compagnie du ministre du Logement, Jean-Christophe Bouissou, et de l’administrateur d’Etat des îles du Vent et des îles Sous-le-Vent, Guy Fitzer.

Comme l’a rappelé le président dans son intervention, la construction de nouveaux logements sociaux à Mahina correspond à une politique de décohabitation des anciens lotissements qui accueillent aujourd’hui plusieurs générations dans des conditions difficiles et sert également à résorber des poches de logements insalubres.

La construction de ce nouveau lotissement, dont les logements s’intègrent dans une politique éco-durable et correspond aux habitudes de vie des familles tahitiennes, devrait durer environ vingt-quatre mois. Le président a également rappelé que le budget consacré au logement social avait aujourd’hui quintuplé et qu’il concourrait à soutenir les entreprises du BTP.

La délégation s’est également rendue sur le chantier du lotissement Atima 2 où treize logements sont en construction. Ce chantier est bien avancé et les appartements seront livrés dans le courant du premier trimestre de 2021.

Le président s’est ensuite arrêté à la pointe d’Orofara pour faire le point avec le maire et les techniciens et le ministre de l’Equipement sur les travaux de sécurisation du talus afin qu’il n’y ait plus d’éboulements sur la route de ceinture.

Toujours dans le secteur d’Orofara, le maire a tenu à montrer au président l’état de la route d’accès au plateau. C’est en fait une piste caillouteuse qui dessert bon nombre de maison. Seule une partie du chemin qui appartient à la mairie a été goudronnée. Mais en amont et en aval de cette partie, la voie est territoriale. La circulation étant particulièrement problématique en temps de pluie, le président s’est engagé à goudronner la partie du Pays, et le cas échéant à venir aider la commune pour d’autres parties qui restent à sa charge.

La délégation s’est ensuite rendue dans le secteur des quartiers Titine et Tetuanui qui s’inscrivent dans le cadre du plan de rénovation urbaine (PRU). Alors que bon nombre de maisons ont été désertées car elles devenaient inhabitables en cas de fortes pluies, la commune amené un gros travail sur la voirie afin de permettre l’évacuation des eaux pluviales. Le PRU permet également d’accompagner les propriétaires dans l’amélioration de leur habitat ainsi que l’ouverture d’une nouvelle voie de circulation.

La visite s’est achevée à la pointe Vénus où la deuxième phase des travaux d’aménagement du site est en cours de finalisation. Pour l’essentiel, il s’agit aujourd’hui de terminer les aménagements paysagers et d’apposer la signalétique. Le chantier devrait être achevé au cours du mois de septembre, pour un coût total de 230 millions Fcfp.

Sur la plage, la commune a également fait état du projet concerté avec la direction générale de l’éducation d’implanter une piscine en espace naturel afin que les enfants des écoles puissent apprendre la natation en toute sécurité.

Communiqué du gouvernement

 512 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :