Salah Abdeslam, le détenu le plus cher de France

A détenu exceptionnel, moyens financiers exceptionnels.
Incarcéré et placé à l’isolement au centre pénitentiaire de Fleury-Mérogis (Essonne) depuis 2016, Salah Abdeslam, qui est accusé d’avoir pris part aux attentats du 13 novembre, fait l’objet de mesures de sécurité drastiques. Selon la réponse du ministère de la Justice à la question écrite du député Sébastien Chenu (RN), le coût de la détention du terroriste par les services pénitentiaires s’élève à 433.000 euros par an, soit environ 36.000 euros par mois.

La majeure partie de cette somme (397.000 euros) est consacrée à la rémunération des huit agents qui se relaient jour et nuit pour assurer une veille continue du détenu, sous vidéo-surveillance depuis le premier jour de son incarcération. Par ailleurs, l’administration pénitentiaire dépense 35.500 euros par an, soit 97 euros par jour, pour la nourriture, le blanchiment du linge et le chauffage de la cellule de Salah Abdeslam. Sur ce plan, pas de traitement particulier : “Ce coût est celui de n’importe quel détenu à Fleury-Mérogis”, précise la Chancellerie.

Outre ces deux postes de dépenses récurrents, qui font sans doute de Salah Abdeslam le détenu le plus cher de France, la mise en place du système de vidéo-protection (fourniture et mise en service du matériel dédié) avait coûté 16.000 euros à l’administration. Afin d’éviter toute communication téléphonique illicite, un dispositif de brouillage a également été déployé, à proximité de sa cellule principale. Pour un montant de 189.500 euros. Au total, la détention du terroriste mobilise cinq cellules de la maison d’arrêt pour hommes de Fleury-Mérogis, où sont hébergés plus de 3.200 prisonniers.

Selon les précisions du ministère de la Justice, l’une des cellules attenantes à celle qu’il occupe quotidiennement est laissée libre et équipée, en cas d’incident. Une autre cellule voisine reste vide, pour des raisons de sécurité. Le dispositif de surveillance des gardiens est abrité dans une quatrième cellule. Enfin, (…)

(…) Cliquez ici pour voir la suite

source: Yahoo actualités

 788 visiteurs total,  3 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :