30 juillet 2021

Schisme royal: Elizabeth II tente de désamorcer la crise

Amenée à réparer les pots cassés après l’interview explosive et les accusations de racisme du prince Harry et de Meghan, la reine Elizabeth II a adopté un ton conciliant mais aussi montré, comme le relève la presse britannique mercredi, sa fermeté.

Manque de soutien face aux pensées suicidaires de Meghan, questions sur la couleur de la peau de leur fils Archie pendant sa grossesse… L’entretien du couple princier avec Oprah Winfrey a ébranlé la monarchie britannique.

Celle-ci est confrontée à sa pire crise depuis la mort de Lady Diana en 1997, et l’interview divise les Britanniques, les plus jeunes montrant un fort soutien aux trentenaires partis en Californie.

Plus de trente-six heures après la diffusion des confidences du duc et de la duchesse de Sussex, la reine a finalement réagi mardi soir, via un court communiqué du palais de Buckingham, pesant soigneusement chaque mot.

« Attristée d’apprendre à quel point ces dernières années ont été difficiles » pour le couple, la reine a affirmé prendre « très au sérieux » les accusations de racisme lancées par Meghan, une Américaine métisse, et Harry.

Mais elle s’est engagée à les traiter « en privé » et a souligné que les « souvenirs peuvent varier », semblant montrer qu’elle ne prend pas ces déclarations pour argent comptant.

Le choix des mots retenus par la reine, « suggère que la famille n’est pas d’accord avec tout ce qu’ont affirmé les Sussex », relève le journal conservateur The Telegraph.

« Même si la déclaration, comme prévu, souligne l’amour de la famille pour Harry et Meghan, le résultat final était plus ferme que ce que beaucoup avaient imaginé », renchérit le quotidien The Times.

Dans un dessin de presse grinçant publié dans le quotidien, la reine demande à l’émir de Dubaï, qu’elle a rencontré plusieurs fois, « des conseils pour garder tranquille des jeunes membres de la famille royale ». Une allusion à la princesse Latifa, fille de Mohammed ben Rached al-Maktoum, qui dit être retenue contre son gré et craindre pour sa vie après l’échec de sa tentative d’évasion.

source: Yahoo actualités

 602 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :