8 décembre 2021

Soupçons de viol à l’Elysée

Quelques heures après avoir appris l’ouverture d’une information judiciaire pour viol le 12 juillet dernier, ds accusations d’une militaire contre un autre militaire, Europe 1 est en mesure de reconstituer le déroulé de cette soirée, et le profil des protagonistes.

D’après nos informations, tout commence le jeudi 1er juillet : en pleine période de nominations dans les armées, un pot de départ est organisé pour trois personnes.

Sont notamment concernés par ces festivités un colonel d’aide de camp d’Emmanuel Macron parti pour commander un régiment, et le général Valéry Putz. Dans les locaux de l’état-major particulier de l’Élysée, situé dans une rue non loin du palais présidentiel, tout semble se dérouler paisiblement en cette fin de journée, le président fait même une apparition pour prendre rapidement la parole, avant de partir sur les coups de 22 heures.

C’est là, sur fond de consommation d’alcool, que la soirée semble prendre une autre tournure.
D’après nos informations, une femme, militaire de l’armée de l’air, aurait subi des violences sexuelles de la part de l’un de ses collègues, affecté à l’armée de terre. Les deux protagonistes sont sous-officiers, personnels administratifs de l’État-major constitué d’une petite équipe où sont regroupés une trentaine de militaires. Depuis ce pot de départ, le mis en cause a été muté dans un régiment de transmissions.

Lire la suite sur Europe1

source: Yahoo actualités

 448 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :