13 juillet 2020

Sports de haut niveau: tendre vers la performance

Un bilan du projet pilote en matière d’aménagement de la scolarité des sportifs de haut niveau ou souhaitant accéder au haut niveau a été fait, vendredi, dans les locaux de l’IJSPF (Institut de la jeunesse et des sports de la Polynésie française).

Sylvain Roux, de la Fédération Tahitienne de natation, et Philippe Beuchot, du lycée du Diadème, sont intervenus dans leurs domaines respectifs. Le projet pilote mis en place en partenariat avec le ministère de l’Education, l’IJSPF et la DGEE, s’avère être une réussite, tant sur le plan de la performance des sportifs que sur le plan de la scolarité.

En partenariat avec le COPF (comité olympique de Polynésie française), le Pays accompagnera donc progressivement les fédérations ayant un projet fédéral et un encadrement technique permettant l’ouverture d’une structure de performance à d’autres fédérations sportives. Le but de la mise en place de ce dispositif, étant d’ouvrir, à l’horizon 2023, un centre de haut niveau de la Polynésie française.

La réunion s’est déroulée en présence du chef de cabinet du ministère de l’Education, de la jeunesse et des sports, Raymond Teriitaumihau, en présence du directeur de l’institut de la jeunesse et des sports de la Polynésie française (IJSPF), Ariitea Bernadino, du directeur général de l’éducation et des enseignements (DGEE), Thierry Delmas, du Directeur de la jeunesse et des sports (DJS), Anthony Pheu, du chef de la mission d’appui technique jeunesse et sports (MATJS), Fabien Brouquier, mais également de l’inspecteur académique du vice-rectorat, du proviseur du Lycée du Diadème, du directeur technique du comité olympique de Polynésie française (COPF) et du directeur technique de la fédération tahitienne de natation (FTN).

Source: Gouvernement

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *