Stratégie touristique (2021-2025) à la validation du gouvernement en février 2021

Premières réunions de la commission de cadrage, les 15 et 18 janvier derniers, en vue de la rédaction finale de la future stratégie 2021-2025 du tourisme dénommée Fari’ira’a Manihini 2025.

Initiés en septembre 2019, stoppés puis freinés par la pandémie, les travaux d’élaboration de Fariiraa Manihini 2025 ont dû s’adapter au contexte sanitaire, la consultation en présentiel sur l’ensemble des archipels n’étant pas possible du fait des restrictions en matière de déplacement et de rassemblement. Ainsi, la co-construction s’est principalement appuyée sur la plateforme collaborative FM25.pf.

Fariiraa Manihini 2025 sera dans la continuité de la précédente feuille de route en tenant compte des leçons tirées de la pandémie qui a bouleversé le monde et particulièrement l’industrie du voyage. L’ambition est celle d’un tourisme inclusif, au service d’un développement responsable et d’une croissance partagée, qui permet de maîtriser une répartition territoriale des flux dans nos îles, acceptable et cohérente en fonction des capacités d’accueil, du souhait des populations, ainsi que des opportunités locales et internationales, en préservant l’environnement, la qualité de vie, la culture et les usages des populations.

La prochaine stratégie s’appuie aussi sur des études complémentaires comme la stratégie touristique de Bora Bora, les études menées avec les enseignants chercheurs et étudiants de l’Université de Polynésie française et par le Centre d’Étude sur le Tourisme Océanie – Pacifique (CETOP) et l’Université de la Polynésie française. 67 chantiers sur des thématiques diverses et variées (environnement, accueil, plaisance, marketing…) ont été créés à l’occasion des travaux d’élaboration de FM25 avec pour finalité des préconisations soumises à la validation de la commission de cadrage.

La commission a donc retenu les axes prioritaires suivants comme base de la future stratégie du tourisme : développer un tourisme durable et l’éco-tourisme ; renforcer la diversité d’expériences et de l’offre touristique ; structurer les filières ; développer les infrastructures et équipements touristiques; valoriser la destination ;

Les travaux de consolidation par les équipes projets devront continuer les prochaines semaines afin de pouvoir présenter à la validation du gouvernement, en février 2021, la nouvelle feuille de route du secteur touristique de la Polynésie française sur les cinq années à venir.

source: Gouvernement

 448 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :