27 janvier 2021

Tara repart pour de nouvelles aventures

Quelque 70 000 kilomètres en mer, 21 escales, 21 mois, 80 chercheurs à bord, 42 institutions scientifiques impliquées dans 13 pays, dont la France, le Chili en encore le Brésil…

La goélette scientifique Tara s’est élancée, samedi 12 décembre, depuis son port d’attache à Lorient pour une nouvelle mission qui doit la conduire dans les mers du sud. L’objectif : révéler les secrets des micro-organismes invisibles marins et comprendre le rôle clé que joue sur cette face cachée des océans constituée de millions d’espèces, pour la plupart inconnues, sur l’ensemble de l’écosystème océanique.

Après Tara Océans, Tara Pacific et Tara Microplastiques notamment, Tara Microbiomes est la douzième mission depuis le lancement, en 2003, de ces expéditions par Etienne Bourgois et Agnès b., qui ont racheté le voilier construit à l’initiative du médecin et explorateur Jean-Louis Etienne. Le navire met les voiles, le jour du cinquième anniversaire de l’accord de Paris sur le climat, et filera directement vers Punta Arenas, dans le sud du Chili, où embarqueront les scientifiques en février.

« Le microbiome océanique, ce sont tous les organismes plus petits qu’un millimètre, essentiellement (…)

Lire la suite sur Franceinfo

source: yahoo actualités

 389 visiteurs total,  2 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :